Recettes salées

lundi 22 février 2021

Riz persan. Persian rice.

Un petit voyage vers l’Iran, ça vous tente ?
Aujourd’hui, je vous propose Un plat de riz persan, version sucrée/salée, parfumé au safran,  à la cannelle et à la cardamome, arrosé de jus d’orange et cuit à l’étouffée. « Les trous réalisés dans le riz permettent à la vapeur de passer entre les grains et le papier sulfurisé froissé, donnant un plat au goût merveilleusement subtil avec une texture douce et moelleuse. »
Ce plat peut être consommé seul comme il peut accompagner du poulet ou de l’agneau.
C’est une recette de la célèbre Mary Berry extraite de son livre : Mary Berry's Absolute Favorites. 
Une façon différente de servir du riz basmati, inspirée de la cuisine traditionnelle iranienne.
Vous trouverez ici une autre recette iranienne : Djavaher Polo.
Prenez soin de vous et à bientôt.

INGREDIENTS :
P/6 pers
100 gr d’abricots secs
¼ cuillère à café de pistils de safran
200 ml d’eau bouillante
300 gr de riz basmati
2 cuillères à soupe d’huile d'olive
50 gr de beurre
1 gros oignon
1 cuillère à café de gousses de cardamome
1 cuillère à café de graines de cumin
Le jus et zeste finement râpé d'une orange
2 grosses carottes
1 bâton de cannelle
Sel et poivre noir fraîchement moulu.

PREPARATION :
Coupez les abricots secs en lanières.
Mettez-les dans un bol résistant à la chaleur.
Ajoutez les pistils de safran.
Versez dessus l'eau bouillante.
Mettez de côté 30 minutes, le temps que les abricots gonflent.
Rincez plusieurs le riz.
Mettez-le dans un récipient.
Couvrez d'eau froide.
Laissez tremper pendant 30 min.
Versez le riz dans une casserole remplie d’eau froide.
Mettez sur le feu.
Laissez 3 minutes après ébullition.
Egouttez.
Réservez.
Epluchez et lavez les carottes.
Râpez-les (gros trou).
Réservez.
Lavez bien l’orange.
Râpez-en le zeste avant d’en extraire le jus.
Réservez.
Torréfiez les graines de cumin dans une poêle à sec.
Ecrasez-les.
Réservez.
"Décossez" les gousses de cardamome.
Ecrasez les graines (15 environ).
Faites chauffer l'huile et le beurre dans une sauteuse à fond épais.
Ajoutez l'oignon, le cumin et la cardamome.
Faites revenir jusqu’à ce que l’oignon devienne doré environ 10 min.
Ajoutez le riz, les abricots et le safran avec le liquide de trempage, le jus d'orange, les carottes et le bâton de cannelle.
Salez.
Poivrez.
Mélangez à feu vif.

Uniformisez la surface.
Faites six trous dans le riz à l'aide du manche d'une cuillère en bois.
Passez sous l'eau un morceau de papier sulfurisé.
Essorez.
Posez-le sur le riz.
Couvrez la surface.
Posez un couvercle dessus.
Laissez cuire à feu doux, sans remuer, pendant 35 à 40 minutes.
Vers la fin, augmentez le feu à moyen pendant 5 minutes (ou jusqu'à ce qu'une croûte dorée et beurrée se forme au fond de la marmite).
Versez le riz sur un plat chaud.
A l'aide d'une spatule, détachez la croûte.
Posez-la au-dessus du ruz.
Garnissez du zeste d'orange et du bâton de cannelle.
Servez chaud ou froid.

DEGUSTEZ.

11 commentaires:

  1. je adore riz hum super le tien bravo bisous santé

    RépondreSupprimer
  2. Le temps de cuisson m'affole. Chez moi, le temps par absorption( dans une casserole couverte), est de 12m, sans trempage, et mon riz est parfait et a gardé sa consistance. Là, ce doit être un peu"" bouillac ""sous la dent???? Je suis vraiment intriguée. J'attends avec impatience ton retour car utilisant les mêmes épices que toi +clou de girofle et gingembre, cela me permettra d'avoir une autre recette orientale. Grand Merci
    Je suis incapable de dire combien de recettes tirées de tes index, ont été à l'honneur sur ma table, et malgré mon âge avancé, je continue à œuvrer avec autant de passion. Pour cela aussi je te dis merci. Gros bisous. Chris 06









    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Christiane mon amie, merci beaucoup. Il n'y a pas d'âge pour vivre une passion et tu dois avoir le même virus que moi (la cuisine).
      Concernant la cuisson du riz: contrairement à toi, j'avais peur que cela ne soit pas suffisamment cuit. Contrairement aux autres recettes de riz, ici, il y a très peu de liquide : 200 ml d'eau + 1 jus d'orange pour 300 gr de riz.
      Le riz va cuire très doucement à la vapeur qui passe à travers les trous et qui ne peut s'échapper grâce au papier qui couvre. A la fin, tu as 2 textures de riz : une texture molle et une texture croustillante. Grosse bise et tiens-moi au courant si tu testes.

      Supprimer
  3. What beautiful rice Nadji, love it!!!bises

    RépondreSupprimer
  4. J'adore ces épices qui font voyager! Bisous.

    RépondreSupprimer
  5. Quelle belle recette ! Tous les saveurs de l'Orient réunis dans ce riz délicatement coloré et parfumé.
    Bonne journée, bises.

    RépondreSupprimer
  6. Merci beaucoup pour cette délicieuse recette. Ma croûte était un peu trop colorée au bout de 35 min (il n'est pas facile de savoir où en est la dorure), mais pas de souci niveau goût. On s'est régalé, le riz était fondant et parfumé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi aussi, ça a été difficile de savoir. J'ai arrêté la cuisson dès que j'ai senti l'odeur du brûlé. J'ai eu aussi une croûte marron, un peu moins foncée que la tienne. Il va nous falloir travailler le niveau du marron.
      Merci Lou pour ta confiance. Grosse bise.

      Supprimer

Merci de ta visite et grosse bise.