Recettes salées

samedi 7 décembre 2019

Poulet rôti aux dattes, olives et câpres.

Quand on aime, on ne compte pas. Vous l’avez certainement compris : j’ai eu le coup de foudre pour Yotam Ottolenghi ou plutôt pour ses recettes. Ce chef a le génie de marier les saveurs les plus improbables entre-elles et ça donne des résultats à se taper le popotin par terre.
Aujourd’hui, je vous propose ces cuisses de poulet rôties aux dattes, aux câpres, aux olives vertes et à la mélasse. Un mélange des plus insolites et pourtant. SI, comme moi, vous aimez les plats sucrés/salés, testez ce plat et au plus vite. Vous ne le regretterez pas.
Yotam Ottolenghi propose 2 cuisses par personne. Je trouve que c’est beaucoup. Pour moi, ça a été une cuisse et j’ai accompagné le plat de riz Basmati.
Faites comme vous l’entendez.
Bon week-end à vous tous.
D'autres recettes de Yotam Ottolenghi : ici.

mercredi 4 décembre 2019

Pancakes fourrés chocolat.

C’est mercredi, les enfants sont à la maison, trop froid pour jouer dehors, alors pourquoi pas un dessert express et des plus gourmands en plus ?
Pour ces pancakes fourrés chocolat, j’ai opté pour la recette de J. Oliver (ici).
Côté finition, cela fait des pancakes plus épais et la cuisson est un peu plus compliquée.
Mais c’est très très gourmand, surtout consommé chaud.
Par contre, je ne pourrai vous dire combien de pancakes cela va faire car cela dépend de la dimension et de la grosseur des crêpes.
D'autres recettes de pancakes ici.

lundi 2 décembre 2019

Galettes de pommes de terre de Bombay, Chutney de tomates.

Mon fils est de retour pour 3 semaines et comme il est végétarien, il me faut trouver de nouvelles végé gourmandes.
Aujourd’hui, je teste ces galettes de pommes de terre   de Bombay vues sur My Cuisine qui étaient accompagnées d’un chutney de piments ail.
Comme le chutney de piments était au-dessus de nos forces, je l’ai remplacé par un chutney de tomates.
Hors saison, on peut remplacer les tomates par du coulis. Je trouve que ça passe très bien.
Les galettes sont bien meilleures chaudes que froides.
Le chutney de tomates est délicieux. On peut le préparer à l'avance et le conserver.
D'autres recettes indiennes : ici.

vendredi 29 novembre 2019

Chocolate Fudge Cake d’Ottolanghi.

Je reconnais que j’ai eu le coup de foudre pour ce chef israélo-britannique, pour ses recettes ultra-simples  à faire et très riches en saveurs.
Aujourd’hui, j’ai réalisé un gâteau au chocolat ultra-gourmand et pour l’apprécier à sa juste valeur, il faut aimer le chocolat.
Dans ce gâteau aux différentes structures, il n’y a que du chocolat, pas de poudre d’amandes, pas de farine, rien : des œufs, du sucre, du beurre et des chocolats.
La cuisson se fait en 2 temps : cela donne un brownie en couche inférieure et une sorte de mousse épaisse en couche supérieure avec une croûte croustillante.
Si vous n’avez pas un moule à charnières, utilisez un moule à manqué. Couvrez-le de papier sulfurisé que vous soulèverez après refroidissement total du gâteau.
Pour avoir un papier facile d’utilisation je le mouille vraiment sous le robinet, je l’essore et l’étale comme je veux dans le moule. J'utilise du papier cuisson Albal. Il ne s'est jamais déchiré.
Ce gâteau est excellent. Je le trouve un poil trop sucré mais qui passe très bien avec un thé ou café sans sucre.
Je vous conseille aussi ce gâteau chocolat ricotta noisettes d’Ottolenghi chez Alexandra du blog ma popotte.
D'autres recettes de Yotam Ottolenghi. ici.

mardi 26 novembre 2019

Poulet aux Pommes de terre, Pruneaux et Mélasse de Grenade.

Un plat qui m’a réconciliée avec le poulet : de la saveur, de la saveur, de la saveur.
La cuisson à l’étouffée donne à la viande une extraordinaire tendreté. J’ai utilisé du papier alu Albal qui a très bien rempli sa fonction.
Je n’aurai jamais pensé à cuisiner les pommes de terre avec des pruneaux. Et bien, ce mariage est parfait.
De plus ou la cerise sur le gâteau : un plat qui prend un minimum de temps de préparation et un minimum de vaisselle. On peut tout mélanger dans le plat à gratin aussi. La cuisson est un peu longue mais on peut faire beaucoup de choses pendant ce temps-là.
Comme dit Yotam Ottolenghi : C'est un plat à garder pour les week-ends froids à venir.
D'autres recettes de Yotam Ottolenghi : ici.
D'autres recettes de poulet : ici.

dimanche 24 novembre 2019

Maqrouts roulés à la tunisienne.

C’est la première fois que je propose des maqrouts frits.
Le mode de cuisson en fait des gâteaux très caloriques mais tellement bons.
Il existe de nombreuses recettes de maqrouts frits. J’ai opté pour celle-ci parce qu’elle a fait ses preuves et que les gâteaux ne se sont pas effrités dans la poêle mais cela ne m’empêchera pas d’en tester quelques autres pour le plaisir et par gourmandise.
Ces gâteaux se conservent plusieurs mois dans le congélateur. Congelez-les nature, c'est à dire sans miel.
Pourquoi à la tunisienne ? Peut-être parce quel les Tunisiens sont champions de ce genre de façonnage.
D'autres recettes de maqrouts : ici.

vendredi 22 novembre 2019

Curry rouge de Gambas, patates douces sautées et son riz blanc et noir.

Contre la grisaille et le froid, je vous emmène vers des contrées plus clémentes avec ce délicieux curry rouge de Gambas.
Le curry rouge est (même si la cuisine n’a plus de frontières) surtout connu en Thaïlande Il tient sa couleur à ses ingrédients à dominance rouge, notamment le paprika et le piment de Cayenne qui va lui donner toute sa puissance. On le trouve en poudre ou en pâte.
Il se vend dans les magasins indiens, asiatiques ou en ligne.
Comme il est assez relevé pour ne pas dire très, si vous n’en avez pas l’habitude, commencez plutôt par une cuillère à café.
Le yaourt apporte de la douceur avec une pointe d’acidité.
Pour accompagner ce curry, j’ai fait sauter des patates douces pour une note sucrée et mélangé mes 2 riz préférés le Vénéré et l’Aroma de Riso Gallo. 
Saveurs garanties. 
D'autres recettes de curry : ici.
D'autres recettes de gambas : ici.

mercredi 20 novembre 2019

Crème au Café et Cardamome.

Aujourd’hui, je vous présente ma découverte de cette rentrée : un « café rare » thaïlandais.
Je connaissais la Thaïlande pour sa cuisine, ses paysages, son tourisme mais son café ? Une première pour moi.
Les cafés rares ou de spécialité poussent aux flancs des montagnes et des volcans, le long de la ceinture tropicale (entre 1 400 m et 2 200 m d'altitude). Ils sont considérés comme des boissons "haut de gamme" de par la qualité de leurs grains (score SCA*) et leur traitement "naturel" (les grains sont séchés au soleil avec leur pulpe, après avoir été cueillis à la main selon une méthode traditionnelle).
Celui-ci, Pink Elephant, longtemps réservé à la consommation domestique, sélectionné directement auprès des producteurs par Richard Jones (voir ici) pour ses saveurs et son arôme est mis depuis peu sur le marché.
Je ne saurai vous parler de son arôme d’agrume qui laisse place à un gout léger de fruit tropical et un arrière-gout sec épicé comme le fait si bien Richard Jones mais je peux vous assurer l’odeur ou le parfum qui vous saisit les papilles à l’ouverture du paquet
Juste pour aujourd'hui, je vous le propose en crème parfumée à la cardamome.
La cardamome se marie parfaitement au café et rajoute encore à ses saveurs.
Comment boire ce Pink Elephant au maximum de ses saveurs ? en espresso ou en filtre.
Sans sucre de préférence.