vendredi 19 août 2016

Kesra Rakhsiss. Galette fine algérienne.

Il y a longtemps, je vous avais proposé une galette algérienne  fine et parfumée aux graines appelée kesra rakhsiss.
Aujourd'hui, je vous en propose une autre version, toute aussi simple.
Pour manipuler facilement la pâte, j'ai utilisé des carrés de papier cuisson plié Albal.
J'ai opté pour ce papier  parce que solide, absorbe le gras et surtout pratique puisque le papier est déjà coupé et prêt à l'emploi.
La galette algérienne cuit sur un tajine en métal ou en terre, surface lisse ou aux motifs variables (et qui ne ressemble pas du tout au tajine marocain).
Le tajine doit être bien chaud avant que la pâte ne soit posée dessus. Si vous n'avez pas de tajine, une poêle Tefal fera très bien l'affaire.
Une fois tiède, vous pouvez congeler cette galette qui gardera toute sa fraîcheur et son croustillant. Il suffira de la passer dans un toasteur.


INGRÉDIENTS :
P/4 galettes moyennes ou 3 grandes
1 kg de semoule moyenne
200 ml d’huile d'olive 
1 cuillère à café  de levure sèche instantanée
20 gr de sel
1 cuillère à soupe de grains de sésame blanc
1 cuillère à soupe de grains de sésame noir
1 cuillère à soupe d'anis vert
400 à 450 ml d’eau tiède (+ou- selon la qualité de la semoule).


PRÉPARATION:
Tamisez la semoule.
Mettez-la dans un grand plat.
Rajoutez tous les ingrédients secs (sauf la levure).
Mélangez.
Versez l’huile sur la semoule.
Travaillez avec les paumes des mains pour que la semoule absorbe le gras.
Laissez reposer un moment.
Mettez la levure dans un bol.
Mouillez avec un peu d’eau tiède.
Touillez pour faire fondre  la levure.
Laissez reposer un moment pour que la levure commence à buller.
Mouillez la semoule progressivement avec  la levure puis l’eau tiède en travaillant des bouts des doigts pour obtenir une pâte ferme.
Rassemblez la pâte sans trop la pétrir.
Laissez-la reposer un moment à couvert pour qu'elle absorbe l’eau et devienne plus malléable.
Pétrissez de nouveau la pâte pour qu’elle devienne lisse et homogène, mais pas trop pour qu’elle reste fondante.


Partagez la pâte en 3 ou 4 morceaux.
Façonnez-les en boules.
Posez-les sur un plateau en les espaçant un peu.
Couvrez d’un torchon.
Mettez votre tajine (poêle) sur le feu.
Faites chauffer.
Posez une boule sur un carré de papier sulfurisé Albal (ou autre)
Ce carré de papier va permettre de transporter facilement la galette et de la poser sur le tajine.
Étalez cette boule au rouleau à pâtisserie sur une épaisseur d’1/2 cm.
Trouez-la plusieurs fois avec une pointe fine ou une fourchette. Ces trous permettront à la pâte de respirer et éviteront les boursouflures. 
Soulevez la galette avec le papier.
Tournez la galette au-dessus du tajine, papier vers le haut.
Posez-la au milieu du tajine (ou dans la poêle).
Enlevez délicatement le papier.
laissez dorer un côté.
Tournez de l'autre côté.


Appuyez régulièrement sur la galette avec un torchon roulé en boule ou cette sorte d'emporte-pièce comme sur la photo.
Vous pourrez avoir à tourner plusieurs fois la galette dans les 2 sens pour éviter que la croûte ne durcisse.
Déplacez la galette dans la poêle ou sur le tajine pour uniformiser la  cuisson.
faites de même avec les autres galettes.
Laissez tiédir.
Coupez la galette en 4 puis en 8 morceaux.


DÉGUSTEZ.

5 commentaires:

kouky a dit…

superbe galette!! je te pique un morceau pour mon petit déj ! bisous!

Babeth De Lille a dit…

Ça me semble délicieux, je retiens ta recette!

sotis a dit…

elles ont l'air délicieuses tes galettes!!!! bisous

José Manuel a dit…

No la conocía, se ve muy curiosa, anotada queda. Saludos.

Chiara Giglio a dit…

non conoscevo questa ricetta, grazie per averla condivisa !