mercredi 2 mars 2016

Galette de ma mère.

En Algérie, dans la boulange traditionnelle, il y a le pain maison cuit dans le four (maison ou boulangerie) et les galettes.
Les galettes sont à pâte feuilletée (msemmens ou mhajebs) à pâte sablée (kesra rakhsis) ou pâte levée (kesra matloue).
Faire ces galettes est tout un art.  Elles doivent être non seulement réussies, niveau pétrissage  mais aussi niveau façonnage, c'est à dire très rondes.
La cuisson se fait sur un tajine : une plaque en métal pour les galettes feuilletées et en terre de préférence pour les autres.
Le tajine en terre est décoré  permettant ainsi de réaliser des galettes joliment décorées.
La cuisson se fait sur la plaque chaude mais pas brûlante. La chaleur permet de saisir la pâte pour qu'elle ne colle pas , permettant ainsi à la galette de cuire lentement et de donner le meilleur d'elle-même.
Pendant la cuisson sur un côté, on doit déplacer la galette  en la faisant tourner sur elle-même pour mieux répartir la chaleur.
Aujourd’hui, je vous propose la galette que nous faisait ma mère. 
Une galette mi-levée, mi-sablée, bien ronde, toute décorée et  pleine de souvenirs gourmands.


INGRÉDIENTS :
1 kg de semoule moyenne
90 ml d’huile (au choix huile d'olive ou neutre)
15 gr de levure sèche
20 gr de sel
450 ml d’eau tiède (+ ou – selon la qualité de la semoule)
1 cuillère à soupe d’eau de fleurs d’oranger
1 cuillère à soupe de graines de nigelle
1 cuillère à soupe de graines de sésame.


PRÉPARATION :
Mettez la semoule, les graines de sésame et le sel dans un grand récipient.
Arrosez d’huile.
Mélangez bien en sablant la semoule.
Couvrez. 
Laissez reposer un moment, le temps que les graines de semoule se gorgent de gras.
Mettez la levure dans un bol.
Couvrez d’eau.
Mélangez bien pour faire fondre la levure.
Laissez buller.
Mettez la semoule dans la cuve du robot (Kenwood Chef Sense pour moi).
Mettez le moteur en marche en mouillant progressivement d’eau tiède + eau de fleur d'oranger.
Ne versez pas l’eau d’un coup.
Laissez le moteur sur minimum.
Pétrissez jusqu’à ce que la pâte se détache des parois.
La pâte doit être souple et molle.
Mettez sur vitesse 1 les dernières minutes pour donner un coup de fouet à la pâte.
Roulez la pâte en boule.
Mettez-la dans un récipient.
Couvrez.
Laissez lever jusqu’à ce que la pâte double de volume.
Ou si vous avez un companion :
Mettez la pâte roulée en boule dans la cuve du companion.
Laissez la pâte reposer 45 min avec une température de 35°C.
Dégazez.
Coupez la pâte en 3 morceaux égaux.
Boulez chaque morceau.
Laissez reposer quelques minutes.
Étalez chaque boule en un cercle bien rond.
Faites-le avec le plat de la main ou à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.
Étalez les boules de pâte sur un torchon ou sur un papier sulfurisé, cela facilitera leur déplacement.
Couvrez les galettes.
Laissez-les lever de nouveau.
Pendant que la galette lève, mettez le tajine (plaque en métal) à chauffer à feu moyen/doux.
La plaque doit être chaude, mais pas brûlante, sinon la galette va dorer trop vite mais ne pas cuire à l’intérieur.
A défaut de tajine, vous pouvez utiliser une poêle antiadhésive, lourde de préférence.
Posez délicatement la galette au milieu du tajine.
La pâte va lever au contact de la chaleur.
A l’aide d’une pointe (couteau ou pic), faites quelques trous dans la galette.
Cela va permettre aux gaz contenus dans la pâte de s’échapper sans abîmer la galette.
Dès la galette commence à dorer, déplacez-la sur la plaque pour que la dorure soit uniforme.
Faites de même avec l’autre face.
Une fois la galette bien dorée des 2 côtés, tenez-la debout sur la plaque pour faire cuire l’épaisseur.
Aidez-vous d’un torchon ou d’un gant pour ne pas vous brûler.
Laissez tiédir les galettes avant de les couper.
A manger nature ou garnies.

DÉGUSTEZ.

18 commentaires:

Sam'Mijote a dit…

J'adore cette galette...

Merchi a dit…

!! Me gusta!! dan ganas de robarte un trozo.

Besos

Mammalorita a dit…

davvero interessante e ottimo questo dolce della tua mamma !!!!complimenti e un abbraccio...

speedy70 a dit…

Grazie per questa bellissima ricetta!!!!

Les Saveurs de Beth Martins a dit…

Elle a l'air superbe cette galette!

LA COCINERA DE BÉTULO a dit…

Cette recette ne le savait pas. Des recettes de la famille sont toujours bonnes, nous devons les préserver.
À bientôt!!

Babeth De Lille a dit…

Sais tu que tu me tentes encore une fois beaucoup?....pas de façonnage ici, mais des galettes que j'ai goûtées quelque fois et que j'aime beaucoup!

Silvia Brisigotti a dit…

Merci pour cette recette traditionnelle!!
Bonne soirèe!!

Oumleïla a dit…

salam alaykoum Nadji, macha'Allah pour ces très belles galettes!

José Manuel a dit…

Se ve estupenda.

ma cabane aux délices a dit…

Ton matlouh me faisait de l'oeil depuis l'avoir vu sur le groupe, il est superbe, bises et bonne journée

Nati a dit…

Menuda pinta tiene esta galette. Un besazo.

sotis a dit…

elles sont superbes tes galettes, je ne connais pas du tout va falloir que je teste ça!!!! bisous

Chiara Giglio a dit…

non conoscevo questa ricetta tradizionale, grazie per averla condivisa Nadji !

Messergaster a dit…

Eh oui.. les recettes de famille restent toujours les meilleures... merci de partager avec nous !

Aux délices du palais a dit…

Elle est vraiment moelleuse et savoureuse cette galette, c'est normal celle de ta maman ! Bonne soirée, bises.

Kokille a dit…

Ces galettes ont l'air très bonnes !!

Marie L / Allergique Gourmand a dit…

Très belles ces galettes. Belle journée