vendredi 10 juillet 2015

Gâteau Bniwen ou El Bnin .

A l’approche de l’aïd, je vous propose un gâteau algérien facile à faire : El Bnin ou Bniwen, qui veut dire "bon", "délicieux".
Ce gâteau a la particularité d'être sans cuisson. De plus, à la poudre de biscuits, de halva et de miel, on est libre de rajouter ou pas les fruits secs.
Pour lui donner du croquant, j'ai opté pour un mélange de fruits secs (amandes, noix, pistaches).
Pour une version économique, on peut mettre des cacahuètes concassées  ou encore plus économique, ne pas en mettre du tout.
Dans la recette traditionnelle, on ajoute du cacao noir à la poudre de biscuits. 
Je n'en avais plus. Alors pas mis.
C'est un gâteau qui se fait un peu au pif et pour lequel il est difficile de donner des mesures exactes. En effet, les quantités varient selon que l'on veut plus de croquant en mettant plus de fruits secs, plus sucré ou moins sucré en variant la quantité de miel.
Dans certaines recettes, les fruits secs sont remplacés par des gaufrettes émiettées finement.
Le halva turc (pour ceux qui ne connaissent pas) est une "douceur" à base de tahiné (crème de sésame) et de miel pour la version nature. On lui adjoint maintenant des amandes, des pistaches et même plus récemment du chocolat.


 
INGRÉDIENTS :
1 mesure de fruits secs : amandes, noix et pistaches concassées
2 paquets de biscuits LU (ou tout autre biscuit du même style)
½ mesure de halva turc nature
¼ mesure de miel (ou plus selon le goût)
Du beurre mou
Glaçage :
1 tablette de chocolat pâtissier 
1 cuillère à soupe d’huile neutre
Décoration :
Quelques perles argentées pour la décoration.


PRÉPARATION :
Mettez les biscuits dans le bol d’un robot.
Réduisez en poudre.
Ajoutez le miel et le halwa turc.
Mélangez.
Ajoutez les fruits secs.
Mélangez en ajoutant progressivement le beurre jusqu’à ce que la pâte tienne.
Faites attention à ne pas trop en mettre.
Couvrez un moule carré ou rectangulaire de papier film.
Versez la pâte à biscuits.
Étalez bien (la pâte doit être d'une épaisseur d'environ 3 cm).
Égalisez la surface à l’aide d’une cuillère.
Mettez au frais jusqu’à ce que la pâte se raffermisse.
Glaçage :
Concassez le chocolat (plus fin il est concassé, plus vite il fondra).
Mettez-le à fondre au bain-marie.
Ajoutez la cuillère d’huile.
Étalez-le sur la surface du biscuit.
Remettez au frais jusqu’à ce que le chocolat tienne.
Coupez le gâteau en carrés ou en losanges.
Décorez d’une perle blanche.
Servez.


 DÉGUSTEZ
.

12 commentaires:

Assia a dit…

C'est devenu un classique Algérien, délicieux et sans prise de tête :)Saha ftorek

Mely a dit…

C'est vrai que l'Aïd approche ! Une très belle gourmandise pour l'occasion !
Bisous, bon après-midi.

Maryem Santos a dit…

Miam j'aime beaucoup ce gâteau !
Pourrais-tu me donner les mesures exact s'il te plaît ? (1/2 mesure, je me réfère à un bol de 250ml par exemple ?)
La quantité pour le beurre?
Merci Nadji :)

Daiana Molineris a dit…

Che deliziosi e bellissimi dolcetti cara,complimenti!!! :-))
Bacioni ciao <3

samia a dit…

C'est ravissant et gourmand comme petite pâtisserie.

Babeth De Lille a dit…

Je découvre....et je me dis que j'aimerais certainement!....

DAN a dit…

Il est superbe, et au vu des ingrédients, il doit être divinement délicieux!
Bravo,
Biz

Gloria Baker a dit…

J'aime beaucoup Nadji:))
Look beautiful!!
a bientot!

Amal a dit…

Une recette bien bonne et facile. Merci Nadji

Silvia Brisigotti a dit…

Delicieux Nadji! Bravo!! Bonne we!

Chiara Giglio a dit…

delizioso, bravissima Nadji ! Buona settimana

naniskitchen1 a dit…

un petit délice ces biscuits ! bises