vendredi 10 avril 2015

Okonomiyaki.

Aujourd’hui je vous emmène au Japon pour vous faire découvrir l’Okonomiyaki, une sorte de crêpe fourre-tout à base de farine, de chou, d’œufs et de soufflé de tempura. Pour le reste : c’est selon vos goûts et vos envies.
Cuite des 2 côtés sur une plaque chaude, elle est ensuite couverte d’une sauce spéciale et saupoudrée de bonite séchée.
"Okonomi" signifie 'ce que vous voulez' et "yaki" veut dire 'griller'.
Si l’Okonomiyaki est une spécialité d’Osaka et de la région du Kansaï, on la trouve maintenant partout au Japon et même à Paris.
J’ai découvert l’Okonomiyaki, lors d’un atelier organisé par le restaurant Atsu Astu
Comme la cuisine japonaise ne se limite aux Sushis-Makis que nous connaissons tous, Atsu Atsu propose  un concept de restauration japonaise faite de plats chauds à la fois simples et pleins de goût directement préparés sous les yeux de ceux qui les dégustent.
Chez Atsu Atsu, c’est simple : « vous participez directement à la préparation de votre plat, vous observez, vous apprenez, et avec seulement une pincée d’explications et un zeste de bons conseils, vous aurez le plaisir de déguster une recette unique dont vous connaîtrez bientôt tous les secrets ». 
C’est comme ça que j’ai appris à faire des Okonomiyakis.
Faire des Okonomiyakis, une fois qu’on a vu, est une chose plutôt simple, surtout si on a l’habitude de cuisiner. La seule chose un peu compliquée est de trouver les ingrédients nécessaires.
On peut bien sûr trouver tout ce qui est nécessaire sur le net ou dans des magasins japonais. On peut acheter les produits séparément ou des kits (ce que j’ai utilisé) avec tout le nécessaire, pesé, mis dans des sachets et   prêt à l’emploi.
Avant de se lancer, il reste la solution de découvrir et de tester ces nouvelles saveurs chez Atsu Atsu, par exemple.
Je peux vous certifier une chose : l’Okonomiyaki est un bonheur de gourmandise.
N'ayant pas de plaque, j'ai utilisé une poêle. Le résultat n'est pas aussi joli qu'au restaurant, mais le goût est là.
Il est conseillé d'utiliser de la mayonnaise japonaise qui est vendue en pot avec un embout à plusieurs trous. L'idéal pour décorer l'Okonomiyaki. Je n'en avais pas non plus.
J'ai utilisé de la  Lesieur, Mayonnaise à ma façon, sans colorant.

INGRÉDIENTS :
300 gr de choudou ou chou blanc (voir ici).
2 œufs
2 ciboules
1 bouteille de sauce Otafuku
16 cl d’eau
500 gr de langoustines crues
100 gr de farine spéciale Okonomiyaki
50 gr de tenkasu ou soufflé de tempura
1 cuillère à soupe d’algues séchées.





PRÉPARATION :
Râpez finement le chou, il sera plus facile à cuire.
Hachez la ciboule.
Décortiquez les langoustines.
Mettez la farine et l’eau dans un récipient.
Mélangez.
Ajoutez la ciboule, le tenkasu et les œufs.
Mélangez.


Ajoutez les lanières de chou.
Mélangez l’ensemble.
Cuisson :
Sur une plaque électrique :
Chauffez la plaque à une température de 200°C.
Graissez la surface avec un pinceau.
Versez le contenu en 2 tas.
Formez 2 galettes.
Laissez cuire 3 minutes.
Posez les langoustines sur toute la surface.
Augmentez la chaleur à 240°C.
Retournez les galettes en vous aidant de 2 spatules. 
Couvrez-les.
Laissez cuire 5 minutes.
Découvrez.
Retournez encore une fois les galettes.
Laissez cuire encore 2 minutes.
Couvrez généreusement la surface de sauce Otafuku.
Ajoutez quelques rayures de mayonnaise japonaise de préférence.
Saupoudrez d’algues séchées.
Cuisson à la poêle : 
Mettez une cuillerée d’huile dans une poêle antiadhésive de 16/18 cm.
Faites-la chauffer à température moyenne.
Versez la moitié de la préparation.
Laissez cuire environ 3 à 5 minutes (les côtés commenceront à se détacher).


Posez les langoustines sur la crêpe.
Enfoncez-les un peu.
Posez une planche (une assiette ou un couvercle) sur la poêle.
Retournez l’ensemble.
Reposez la poêle sur le feu.
Faites glisser de nouveau la crêpe dans la poêle.
Couvrez.
Laissez encore cuire 5 minutes environ.
Découvrez.
Retournez de nouveau la crêpe.


Laissez cuire encore quelques minutes (une 10aine au total)
Couvrez la surface de sauce otafuku.
Étalez-la à l’aide d’un pinceau.
Ajoutez de la mayonnaise.


Décorez si vous en avez envie
Parsemez d’algues séchées.


DÉGUSTEZ.

Quelques photos de l'atelier ATSU ATSU :
88 rue de Richelieu 75002 
09 83 95 30 14 
info@atsuatsu.fr









17 commentaires:

Messergaster a dit…

Coucou !
Finalement, je pense passer rapidos au salon du blog --> dans l'après-midi.
Je ne resterai pas longtemps car c'est mon anniversaire mais j'espère de te croiser :)
Bye !

mamancadeborde a dit…

Toutes ces saveurs affolent mes papilles !

samia a dit…

Un beau voyage culinaire.

sotis a dit…

alors ça c'est .... étonnant, je ne suis pas fan de cuisine japonaise mais tu me donne envie de gouter!!! bisous

LA COCINERA DE BETULO a dit…

Je ne ai jamais mangé, mais il semble délicieux.
Belles photos.
Bon week-end.

Chiara Giglio a dit…

è bellissima e di certo molto gustosa, brava !Buon weekend

Silvia Brisigotti a dit…

Tres gourmande et plein du saveur!! J' aime la cuisine du Japan!! Bravo Nadji!!

salima a dit…

merci pour le voyage culinaire ! bonne soirée

Mely a dit…

J'aurais bien aimé en être, ça a l'air top !
Bisous.

Nathalie a dit…

Super experience! Ca me semble délicieux!! Bises

Magali B. a dit…

C'est beau, c'est original, ça a l'air exquis ... mais c'est impossible à prononcer! ;-) .. je préfère seulement y goûter!

Gloria Baker a dit…

Tres gourmand et tres belle Nadji!
Je aime japanese food.
Lovely!
Bizzz

asj a dit…

Tiene una pinta y una presentación fantástica.

besos

Daiana Molineris a dit…

Non lo conoscevo,complimenti cara!! :-))
Felice week end baci

Anièce a dit…

Quelle recette ! c'est original et toutes ces saveurs !
bon week-end,
Si tu as un peu de temps, je t'ai taguée....si non ce n'est pas grave !

Lilakitchen a dit…

Une superbe découverte!

jackie a dit…

Super Nadji. J'adore les deux okonomiyaki (recette faite pour le défi tomme de Savoe) mon fils vit à Tôkyô et j'ai eu l'occasion d'en manger et les takoyaki c'Est également délicieux) Bisous contente de t'Avoir vu au SBCP