vendredi 10 avril 2009

Brioche de Florence.

Cette recette porte le nom de la personne qui me l'a donnée.
Une brioche bien gonflée, une mie filante et aérée.
Ça vaut le coup d'attendre aussi longtemps avant de la goûter.
On peut la préparer la veille pour la cuire le lendemain.
Le temps parait moins long.

INGRÉDIENTS :
500 gr de farine
180 gr d'œufs (soit 3 moyens)
100 gr de sucre
7 gr de sel
110 gr de beurre pommade
Eau de fleur d'oranger (1 à 2 c.s, en fonction du goût)
60 gr de lait tiède
15 gr de levure de boulanger
1 zeste de citron non traité.

PRÉPARATION :
Mélangez la farine, les œufs, le beurre, le sucre, le sel et la levure diluée dans le lait.
Ajoutez l'eau de fleur d'oranger et le zeste de citron.
Pétrissez jusqu'à ce que la pâte forme une belle boule qui ne colle plus aux doigts
Mettez dans un saladier, et laissez pousser 12h.
Ensuite, rompez en pétrissant encore 10 mn.
Incorporez d'autres petites choses (zestes d'orange confits, de citrons confits, pralines roses, pépites de chocolat, raisins secs, noisettes… c'est au choix).
Formez une boule ou une couronne sur une plaque allant au four.

Laissez doubler de volume (4 heures environ).

Dorez au jaune d'œuf.
Parsemez de sucre grains (ou d'un voile de sucre en poudre).
Enfournez pour 20mn à four pas trop chaud (il faut que la brioche soit dorée sur le dessus.
Piquez un couteau pour voir si la lame ressort bien sèche).

PS : c'est la recette de la galette des rois qu'on sert à Marseille : une brioche en couronne surmontée de fruits confits.

9 commentaires:

  1. super! très bien réussit bravo!

    RépondreSupprimer
  2. Elle donne drôlement envie!!!

    RépondreSupprimer
  3. je craque toujours en la voyant c'est un delice

    RépondreSupprimer
  4. quelle magnifique brioche!! miam!

    RépondreSupprimer
  5. Hola Nadji. Siguiendo tus indicaciones aquí estoy viendo este magnífico Roscón. Comparándolo con los que he hecho veo que a los míos les ha faltado levar, falta de experiencia jj.
    No obstante también observo que el tiempo de preparación tampoco es corto.
    Hay una cosa que no entiendo bien, dejas levar 12 horas y a continuación dices que: "Ensuite, rompez en pétrissant encore 10 mn"
    Luego, divida ¿en amasado? otros 10 minutos, esto es lo que no entiendo, creía que una vez transcurridas las 12 horas y ya levado, se forma el roscón, se adorna con las frutas, se pincela y se hornea. Debe ser que traduzco mal.
    Feliz Año, estimada Nadji y gracias por tus visitas.
    Saludos

    RépondreSupprimer
  6. Pour elle je pourrais aller jusqu'à....Florence

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et à très bientôt.