lundi 30 mars 2009

Cornets d'Amour.

Vous mettez un cornet dans la bouche.
Vous croquez dedans et quelques secondes après :
c'est le nirvana,
la plénitude totale,
le bonheur.
INGRÉDIENTS :
De la pâte feuilletée
1 jaune d’œuf Du sucre
Des cornets en métal
De la crème pâtissière :
40 cl de lait
1/3 de gousse de vanille
3 jaunes d'œufs
80 gr de sucre
40 gr de farine
De la crème Chantilly :
100 gr de sucre glace
500 gr de crème fleurette
1 gousse de vanille.

PRÉPARATION :
Abaissez la pâte feuilletée.
Détaillez-la en lanières de 20 cm de long et 2 cm de large.
Humidifiez au pinceau avec de l'eau.
Roulez sur le cône à cornet bien beurré tout en chevauchant la bande sur elle-même.


Humidifiez et saupoudrez de sucre.
Cuisez dans un four préchauffé th.6/7.
Le sucre cristallise en surface .
N’attendez pas la caramélisation.
Démoulez les cornets tièdes.


Garnissez-les de crème pâtissière.


Pour avoir une crème plus goûteuse, mélangez 2/3 crème pâtissière et 1/3 crème chantilly.
Conservez au froid et consommez vite car cette crème ne se conserve pas plus de 24 heures.
Crème pâtissière :
Mettez le lait à bouillir avec la vanille.Cassez les œufs et séparez les blancs des jaunes.
Travaillez les jaunes d'œufs avec le sucre, jusqu'à ce que la pâte fasse le ruban (s'étire en ruban lorsqu'on la soulève à la cuillère).
Ajoutez la farine.
Versez le lait bouillant sur le mélange, en tournant bien.
Remettez dans la casserole sur le feu.
Faites cuire en tournant très soigneusement.
Retirez après ébullition.

Crème Chantilly :
Dans la cuve du batteur ou un récipient très froid, versez la crème fleurette froide ( sinon placez le récipient dans un autre plus grand, rempli de glaçons.).
Fouettez en donnant un mouvement rotatif afin d'incorporer de l'air dans la crème.
Fouettez jusqu'à ce que la crème soit transformée en crème fouettée.
Il est possible de la sucrer avant de la fouetter ou alors juste après.
Il est préférable d'utiliser du sucre glace afin de ne pas sentir les grains de sucre sous la dent. La vanille s'incorpore au même moment que le sucre.
Réservez au frais.


Les cornets en métal sont en vente partout maintenant.
Ne tirez pas sur la pâte en l'enroulant autour du cornet.
Vous aurez du mal à la démouler.

11 commentaires:

  1. Très beaux ces petits cornets!

    RépondreSupprimer
  2. Ce soir, je ne découvre que des recettes de mon enfance et ces cornets en font partie. Les miens étaient fourrés à la crème pâtissière ; très bon aussi

    RépondreSupprimer
  3. Merci.
    C'est une occasion pour moi de découvrir vos blogs. J'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
  4. bravo c'est magnifique bisou

    RépondreSupprimer
  5. Je découvre ton blog et là ! super j'ai les mêmes moules que toi alors merci pour ta recette : ils sont très jolis ces petits cônes !

    RépondreSupprimer
  6. Ouf ça semble trop bon ces cornets, dommage que je n'ai pas de cornet en métal pour les réaliser.

    Bon mardi :)

    RépondreSupprimer
  7. Je viens de faire un petit tour sur ton blog et j'avoue que la recette des cornet me plaît beaucoup et je pense l'essayer bientôt.

    RépondreSupprimer
  8. Trop beaux tes cornets, ça me rappelle mon enfance, ma grand-mère m'en faisait... je note ta recette ;-)) a+ bizz

    RépondreSupprimer
  9. Très beaux cornets, ca doit ètre succulent.

    Bises, doudine.

    PS : je viens de te taguée et de te décernée un prix.

    RépondreSupprimer
  10. très beau les cornets! Je voudrais remplir avec dulce de leche, :)

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et à très bientôt.