mercredi 10 octobre 2012

Panna Cotta au Pitaya.

Le pitaya ou pitahaya (du taïno « fruit écailleux »), plus connu sous le nom de « fruit du dragon » est le fruit de différentes espèces de cactus épiphytes. Sa chair est comestible et ressemble par sa texture et la présence de petits pépins noirs à celle du kiwi, avec un goût cependant beaucoup plus doux.
Originaires du Mexique et s'étendant jusqu'à l'Amérique centrale, ces cactus aux allures de vignes vierges ont été importés au Viêt Nam par les colons français au début du XIXe siècle. 
Initialement, les fruits  étaient réservés à la famille royale puis à la bourgeoisie locale. Ils devinrent ensuite le premier produit d’exportation du Viêt Nam. Ils sont aujourd’hui cultivés et appréciés dans toute l’Asie du Sud Est (Malaisie, Taïwan) et la côte sud-est de la Chine. 
Depuis quelques années, la production de pitaya se développe de plus en plus dans des pays tels que Israël (sous serres car cette cactacée ne supporte pas le plein soleil), le Guatemala, l’Australie ou, en France, sur l’île de la Réunion et en Polynésie. 
La seule difficulté de la production de ce fruit réside dans la fécondation des fleurs qui, originellement, est faite par les papillons ou les chauves-souris des forêts tropicales. 
On le multiplie généralement donc plutôt par bouture.
Encore pratiquement inconnu en France en 1995, le pitaya fait désormais partie intégrante de l’offre en fruits tropicaux des grandes surfaces. Les quantités de pitaya rouge importées dans l’UE ont plus que décuplé entre 1995 et 2000, mais restent cependant marginales. (Wikipédia)
J’ai plusieurs fois acheté le pitaya ou fruit du dragon, attirée plus par sa beauté que par le goût de sa chair. Lors d’une visite d’un salon culinaire, j’ai découvert la version du pitaya coupé en fines rondelles et séché.
Les rondelles ont un goût très agréable, légèrement acidulé.
Ces pitayas sont séchés en Colombie et accompagnent de nombreux desserts.
J'ai imaginé le mien en verrine et en panna cotta.
On peut aussi en saupoudrer des glaces.

INGRÉDIENTS :
Pour 3/4  verrines (selon la grandeur de la verrine).
Panna cotta :
200 ml de crème entière
100 gr de mascarpone
2 feuilles de gélatine
60 gr de sucre
Des pitayas séchés.


PRÉPARATION :
Mettez les feuilles de gélatine dans l’eau froide.
Faites chauffer la crème.
Essorez les feuilles de gélatine.
Faites-les fondre dans la crème.
Mettez de côté.
Laissez tiédir.

Battez le mascarpone avec le sucre.
Rajoutez la crème.
Mélangez bien.
Versez dans des verrines.
Mettez au frais.
Laissez la panna cotta prendre.

Au moment de servir, décorez de rondelles de  pitayas entières et d’autres réduites en miettes.

DÉGUSTEZ.

 BON APPÉTIT.


Pitaya : la chair peut être rouge ou blanche.
Source : internet

27 commentaires:

  1. une jolie pana cotta à découvrir!
    Bonne journée de mardi, bises
    Lou

    RépondreSupprimer
  2. Que bonita se ve la panna cotta con esa fruta. Me ha encantado la idea!!: besos

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Nadji,
    Je connais bien le pitaya mais ne savais pas que l'on pouvait le trouver séché... ta panna cotta est superbe d'originalité et de saveurs, une recette bien fraîche et gourmande comme j'aime, bravo et merci à toi
    Je te souhaite une excellente journée, bise amicale
    Jacqueline

    RépondreSupprimer
  4. je connaissais les pitayas mais pas en version séché, c'est bonne manière de découvrir ce fuit qui à la base a un goût assez neutre . Et je me ferais un plaisir de goûter et de déguster ta panna cotta !! ça doit être une découverte !!

    RépondreSupprimer
  5. Je connaissais ce fruit de nom mais n'ai jamais eu trop envie de l'essayer. Il donne un look original à ta pannacotta, bravo pour cette idée !
    Belle journée !

    RépondreSupprimer
  6. Elle me fait très envie;) Bon mardi ma belle!!xxx

    RépondreSupprimer
  7. J'aime plats au mascarpone. Bonne journée. A bientôt. Diane

    RépondreSupprimer
  8. Encore un truc que je ne connaissais pas le "pitaya" !!!!!! Décidément j'en apprends presque tous les jours en ce moment ;-)
    Gros bisous
    Delph

    RépondreSupprimer
  9. Como siempre que vengo a visitarte, me dejas con los ojos abiertos como platos. Esta panna cotta es una maravilla, Nadji. No conozco la pitaya, pero resulta ideal en el postre.

    besos

    RépondreSupprimer
  10. je ne connaissais pas du tout, sa a l'air très bon!

    RépondreSupprimer
  11. Muy suave la panna cotta. Un besazo.

    RépondreSupprimer
  12. heureusement que tu le precises du coup je ne savais plus si s'etait le pitaya que j'avais deja vu sur la blogosphere et qui etait rouge justement :) je ne connais pas du tout le gout de ce joli fruit en tt cas si c'est comme la mangue j'adorerai c certain !
    bizz ma belle

    RépondreSupprimer
  13. Such an unusual panna cotta! I have never tried it with this fruit! Looks very elegant!

    RépondreSupprimer
  14. Je n'ai mangé jamais des pitayas séchés, mais la panna cotta a l'air délicieux.
    À bientôt.

    RépondreSupprimer
  15. J'en ai jamais mangé mais cette panna cotta me plais beaucoup :-)
    Bis

    RépondreSupprimer
  16. che delizia,una panna cotta molto originale!

    RépondreSupprimer
  17. Linda se ve con esa fruta me encanta muy deliciosa,abrazos y abrazos.

    RépondreSupprimer
  18. ça me plairait bien d y gouter!!!

    RépondreSupprimer
  19. de la pitaya séchée, je serais curieuse d'y gouter !!

    manue :))

    RépondreSupprimer
  20. Merci beaucoup pour avoir réalisé et commmenté surtout cette pana cotta au Pitaya ! Je te remercie car bien sûr je ne connaissais pas le pitaya ! C'est rudement joli ! A plus tard..

    RépondreSupprimer
  21. Voilà une très jolie façon de faire connaissance avec le pitaya!
    Bises,
    Lou

    RépondreSupprimer
  22. Un trés jolie dessert, jamais essayer le pitaya jusqu'au la, magnifique!!

    RépondreSupprimer
  23. wouawwww un délice c'est sûr! je connais ce fruit, mais je ne l'ai jamais goûte, quelle bonne idée! bravo Nadji ! bonne soirée

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage et à très bientôt.