concours

PHILADELPHIA : Un KIT Apéro Tartines à gagner.

Dernier jour pour gagner le kit : 24 juillet.
Il suffit de laisser un commentaire avec votre adresse e-mail. Voir ICI

samedi 14 avril 2012

Brioches aux dragées.

Que ce soit lors d'un mariage, d'un baptême, d'une communion, la distribution de dragées est une véritable tradition. Un anniversaire ou une simple soirée festive sont aussi l’occasion pour en offrir à nos invités.
Selon Wikipédia, les origines de la dragée sont diverses :
En Grèce antique, le mot tragema signifie « friandise », et désigne un mets servi à la fin du repas, en guise de dessert. On en trouve aussi des traces à l'époque romaine (vers 170 avant J.C), puisque Julius Dragatus, confiseur de la famille des Fabius, l'aurait inventée pour le baptême du fils d'un patricien romain.
La dragée aurait également pour ancêtre une friandise appelée diagragum, fabriquée au Moyen Âge à partir de la sève d'un arbre d'Asie Mineure.
En France, elle est créée en 1220 par un apothicaire de Verdun, qui cherche un moyen de faciliter la conservation et le transport des amandes qu'il utilise. Il a alors l'idée de les enrober de sucre et de miel durcis à la cuisson, faisant de Verdun un important centre de fabrication et le symbole de la ville. Celle-ci devient vite une friandise, « une épice de bouche », recherchée notamment pour ses prétendues vertus curatives : bonne pour l'haleine et pour la digestion, d'où sa présence sur les tables françaises à chaque événement familial : mariages, baptêmes, communions, etc.
Elle est appréciée à la cour de Louis XIV, et c'est la famille de Médicis qui l'introduit dans les grandes cours d'Europe où elle se présente sous la forme d'une praline et peut prendre la forme de graines ou de fruits enrobés de petites confitures sèches au XVIIIe siècle.
En 1750, un confiseur parisien, Pecquet, invente une dragée lisse en faisant cuire du sirop de sucre autour d'une amande dans des bassines qu'il fait tourner toute une journée. Ce dragiste, créateur de la dragée moderne, devient le fournisseur officiel de la Cour au point que Paris détrône la capitale des dragées, Verdun. Le procédé de fabrication est modernisé vers 1840.
J’ai reçu un paquet de dragées blanches de Saudial (artisan confiseur) : des amandes couvertes d’une fine coquille de sucre qui craque vite sous la dent.
Les croquer ainsi est un plaisir mais cuisiner avec, est plus difficile. Bien sûr, elles peuvent servir de décoration mais comme ingrédient de base, pas facile.
Je me suis dit : pourquoi pas en viennoiserie comme les pralines roses, la couleur en moins.
J’ai testé ces dragées avec ma pâte à brioche : en plus d’une très bonne pâte à brioche (plus légère que la traditionnelle), il y a le sucre de la coquille et le croquant de l’amande.
Nous avons tous aimé.
Bon weekend (ensoleillé, j’espère) à tous.

INGRÉDIENTS :
3 tasses de farine (1 tasse =250 ml)
5 cuillères à soupe de lait en poudre
1 cuillère à café de sel (8 gr)
150 gr de beurre à température ambiante
80 gr de sucre
1 œuf
180 ml d’eau (+ ou- selon la farine)
20 gr de levure fraiche (10 gr de levure sèche)
100 gr de dragées.
1 jaune d’œuf pour dorer

PRÉPARATION :
Écrasez les dragées pour les concasser très grossièrement.
Diluez la levure dans un peu d’eau tiède et un peu de sucre.
Laissez buller.
Tamisez la farine et le sel.
Mettez-les dans la cuve du pétrin.
Rajoutez le sucre et le lait en poudre.
Mélangez le tout.
Rajoutez l’œuf.
Pétrissez quelques secondes.
Rajoutez la levure.
Pétrissez en rajoutant progressivement l’eau.
La pâte va être molle et un peu collante au début.
Laissez pétrir à petite vitesse jusqu’à ce la pâte se détache des parois du pétrin.
Coupez le beurre en morceaux.
Rajoutez-le à la pâte.
Laissez pétrir jusqu’à absorption totale du beurre.
Formez une boule.
Mettez-la dans un récipient.
Couvrez.
Laissez lever à l’abri des courants d’air.
Quand la pâte aura doublé de volume, dégazez.
Coupez la pâte en 8 morceaux égaux.
Faites des boules.
Laissez reposer la pâte pour la travailler plus facilement.

Façonnage :
Étalez la boule en cercle.
Mettez un peu de dragées au centre.
Roulez la pâte en boule enfermant les dragées.
Posez les brioches sur une plaque couverte de papier sulfurisé.
Couvrez.
Laissez lever de nouveau.
Dorez au jaune d’œuf.
Faites une croix avec les pointes d’une paire de ciseaux.
Mettez quelques dragées cassées dans la fente.
Enfournez dans un four préchauffé à 180°C, th.6.
Laissez cuire 15 à 20 min ou jusqu’à ce que les brioches deviennent dorées.
Laissez refroidir sur une grille.

DÉGUSTEZ.

BON APPÉTIT.

31 commentaires:

fée-main, tricots fait main a dit…

magnifique brioche !!!! et que c'est bon les dragées surtout les AVOLA qui viennent de Sicile !!!

jose manuel a dit…

Me encantan como te ha quedado.

Saludos

oum mouncifrayan a dit…

je vais te prendre toutes ces bonness dragée....bisous

Food, Fun and Life in the Charente a dit…

Votre brioche sont merveilleux. Quand je fais ils regardent terriblle! Bon week-end. A très bientôt. Diane

kouky a dit…

hummm!! quelle tentation ces brioches!! avec les dragées un véritable bonheur!! très bon week end à toi! grosses bises!

Kim a dit…

Quelle tentatrice ce matin. J,ai bien envie de mordre dans une des ces superbes brioches moi! j'adore Nadji! Bon week-end!

Federica a dit…

Che bellissima idea per utilizzare i confetti che a casa avanzano sempre. SOno delisione queste brioche. Bacioni, buon we

Au gré du marché a dit…

Quelle idée originale et délicieuse que de cuisiner avec des dragées!
La dragée est une friandise spéciale qui, pour moi, est vraiment associée aux mariages. Très intéressant le petit topo historique!
Bises
Lou

Nati a dit…

Que cosa mas rica de bollitos. Se ven deliciosos. Un besazo.

poucinette a dit…

c'est bien sympa cette version

sanaa a dit…

miam c'est l'heure de mon café, elle t'en reste ?? bisous.

CITA a dit…

Superbe idée ! J'adore....

Priya a dit…

Une idée bien sympa..

quesemaquemao a dit…

Que brioches mas ricos.Es mi asignatura pendiente.
Besitos

Rosita Vargas a dit…

Te ha quedado de lujo una idea estupenda se ven hermosos dorados,abrazos y abrazos.

blog de oum mohamed a dit…

je vien enprenreee bizzz

Macaronette a dit…

C'est à tomber par terre.
ça me rappelle les brioches de vacances dans le vercors.
Je salive
Bises

Jay a dit…

lovely & delicious...want to taste it right now..:)
Tasty Appetite

christèle a dit…

originale cette brioche avec le croquant des dragées
bonne idée
bon dimanche
bisous

Valérie ( Franche-Comté ) a dit…

C'est une création bien originale, attention aux dents :-)
Je te souhaite un bon dimanche
Valérie.

lou a dit…

belle originalité pour ces brioches! bon dimanche, bises
Lou

Heart Of Wild a dit…

Original, cela ne me serait pas venue à l'idée. Je goûterais bien !
Bonne journée.

Chiara Giglio a dit…

che splendida idea Nadji!buona settimana....

Au coeur des petits delices! a dit…

Ta brioche est vraiment au top ! une belle recette bien salivante !

Aélis a dit…

Quelle idée originale ! J'aime beaucoup ta brioche !

La fourmi a dit…

Ho ! Quelle belle idée !
J'adore les dragées. Je ne suis pourtant pas très branchée bonbons et friandises, mais les dragées, je peux en manger des kilos...
Bizzz

Air Délices a dit…

une tuerie!!!!!!! Je vais tester cette recette c'est certain, je t'en dirais des nouvelles!

domi a dit…

Avec ces brioches tu tiendra la " dragée " haute à tous les gourmands

hanane a dit…

mhhh un délice

Patricia a dit…

Coucou Nadji,
Huummm !!! J'aime, j'aime, j'aime tes viennoiseries...
Cette brioche avec ses dragées est sublime.
Une gâterie qui me met l'eau à la bouche, surtout à jeun, comme tous les matins !!!
Bises,
Patricia

Recette de cuisine a dit…

J'aimerais que vous tenter de Goûter a cette délicieuse brioche, en tout cas je vous rassure que vous serez accro!